Un projet informatique, comme tout autre type de projet, ne peut émerger de rien du tout. Une application, un site web, une appli mobile, un extranet ou tout autre forme de développement informatique est développé pour répondre à une problématique.

Un client émet le besoin de changer sa façon de travailler ou d’optimiser la façon de réaliser une tâche :

  • Démarcher de façon plus efficace en utilisant un site web
  • Communiquer en temps réel avec ses partenaires avec un extranet
  • Organiser son travail autrement en dématérialisant ses documents

Avant de se lancer dans la réalisation, il est nécessaire de formaliser les besoins du client, réaliser ce qu’on appelle un cahier des charges, et parfois même réaliser une étude de faisabilité. L’ampleur du project permettra de déterminer le niveau de formalisme et d’étude nécessaire.

Résumé des étapes en amont d’un projet.

L’étude de faisabilité

Il s’agit de s’assurer qu’un projet peut être réalisé, en informatique, il s’agit notamment d’une faisabilité technique. Si l’on considère que tout est faisable en informatique, on pourra se rabattre sur la faisabilité financière en fonction des challenges techniques.

Exemple :  est-ce que je peux connecter ce nouveau logiciel avec mon système existant ?

  1. Oui, une API ou un SDK est fourni, le projet est techniquement faisable, et sûrement financièrement
  2. Non, il n’existe aucune API ou SDK, ils ne peuvent être connectés – OU – Oui, il n’existe aucune API ou SDK mais il est possible de s’en passer en revoyant le budget

L’étude de faisabilité est un coût supplémentaire pour un projet. Sa présence peut être justifiée par l’enjeu financier et le risque d’échec du projet. C’est pour ces raisons qu’un projet de petite taille n’en a pas ou que peu besoin.

L’étude détaillée et le cahier des charges

Si l’étude de faisabilité a confirmé que le projet était viable, ou si elle n’a pas été nécessaire, on aborde l’étude détaillée. Le but de cette étape est de concevoir la solution, de détailler quelles démarches doivent être entreprises pour réaliser le développement du projet. Le document résultant de cette étape s’appelle le cahier des charges.

L’étude détaillée est, elle, souvent indispensable pour plusieurs raisons :

  • Le cahier des charges permet d’évaluer la charge de travail, et donc le coût et le calendrier.
  • Le cahier des charges est un élément contractuel. Une fois votre projet terminé, vous pourrez le confronter avec le cahier des charges et vous assurer de la conformité du livrable.
  • Il vous permet de comprendre votre projet et les enjeux techniques.

Le prototype

Un prototype en informatique est un développement permettant d’évaluer le rendu du produit final. Il est différent d’une version beta, qui elle est une étape de livraison intermédiaire.

Il existe deux types de prototypes :

  • Le prototype horizontal, qui correspond à l’interface du produit, sans les fonctionnalités. Il permet d’évaluer l’aspect visuel et l’ergonomie.
  • Le prototype vertical, qui n’implémente qu’une partie de l’interface, mais contient une chaîne de fonctionnalités au complet, notamment afin de pouvoir mettre en oeuvre un scénario ou prouver la faisabilité d’un comportement particulier.

La réalisation d’un prototype est également justifiable dans un projet conséquent, mais pas dans le cas d’un site web vitrine par exemple.

Après l’étude

Lorsque l’étude est terminée, il va être le moment de passer au développement concret de votre produit.

A cette étape, votre prestataire a déjà été en mesure de vous fournir une offre estimant la totalité des coûts et un calendrier réaliste.

Si votre projet s’avère coûteux, il peut être temps de faire appel à l’une des utilités de l’étude préliminaire qui est de convaincre un investisseur.  Votre crédibilité lorsque vous présenterez votre projet sera à son maximum si vous montrez une étude détaillée ou bien un prototype à votre banquier, bien au-delà que si vous vous contentiez de quelques slides sur un laptop.

Lorsque votre projet vous sera livré, pensez à vérifier la conformité de votre projet avec ce qui a été prévu dans le cahier des charges.

Conclusion

Réaliser une étude préliminaire, et notamment obtenir un cahier des charges est une garantie pour vous quant à la qualité et le contenu de votre livrable. Si réaliser une étude préliminaire peut parfois se montrer coûteux, cela permet souvent d’éviter des dépenses non prévues ou les malentendus, ce qui au final est un gain de temps, et d’argent. Autre point non listé, dans le cas où vous souhaiteriez changer de prestataire, un cahier des charges assurera une transition plus simple et plus rapide, et donc une fois de plus, moins coûteuse.

2 thoughts on “De l’importance de l’étude préliminaire d’un projet”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *