Si votre site web ou votre intranet utilisent la technologie Flash d’Adobe, alors sachez qu’ils sont en sursis. Adobe annonce officiellement programmer la fin de sa technologie et cela va faire des laissés- pour-compte.

Cette technologie souvent mal aimée pour diverses raisons : nécessité d’un plugin, technologie propriétaire, incompatibilité avec certains appareils, nombreuses failles de sécurité a souvent été décriée et beaucoup avaient parié sur sa fin lorsque Apple et Google ont décidé de bloquer la techno sur leurs navigateurs et leurs mobiles.

On y est, et il est temps d’analyser les conséquences qui vont en découler.

Si votre site web ou une ressource de votre système dépendent de Flash

Et bien à l’échéance, les visiteurs ne pourront plus se rendre sur votre site ou faire fonctionner les éléments développés en Flash. Adobe arrête de supporter et développer la technologie, si en effet personne n’aura de couteau sous la gorge pour ne plus l’utiliser, il est fort probable que des messages de sécurité apparaissent et incitent les utilisateurs à faire attention, ce qui est très dissuasif. Pour les nouvelles installations, il ne sera plus possible de se procurer Flash de façon officielle, ce qui une fois de plus laisse présager un abandon de la part de l’utilisateur. A côté de cela, les failles de sécurité et les bugs vont s’accumuler et demeureront.

Vous ne savez pas si votre système a besoin de Flash

Si tel est le cas, renseignez-vous auprès de votre prestataire informatique dès maintenant afin de pouvoir anticiper le changement à venir. Flash Player était une technologie fétiche avant son déclin, et parfois utilisée à tort ou dans des situations ne la nécessitant pas. Il n’est pas impossible de rencontrer des sites développés entièrement en flash et en dépendant entièrement. C’est aussi le cas de certains sites web créés par des plateformes de création de site web en ligne, où l’on peut personnaliser son site soi même.

Vous êtes seulement un consommateur de Flash

Et bien vous serez impacté à moindre mesure. D’une part, vous rencontrerez quelques temps des sites en maintenance / construction dont la migration sera en cours, ensuite, si Adobe bloque l’utilisation de son plugin, alors les zones d’un site web utilisant la technologie laisseront apparaître un rectangle vide. Rapidement, les gestionnaires de contenu et les propriétaires de site web amorceront le changement, et les sites web non migrés ne seront plus utilisés ; et il y a même fort à parier que Google arrête de les indexer (il est envisageable que Google défavorise déjà les sites en Flash dans son classement).

Mot de la fin

[…]et nous encourageons les créateurs de contenus de migrer tout contenu Flash existant vers de nouveaux formats ouverts[…]

Nous resterons sur ces mots de sagesse écrits dans le communiqué d’Adobe, les formats ouverts sont la solution d’un système pérenne.

Rollando

Author: Rollando

Adrien Rolland Palomba a.k.a Rollando est un ingénieur en informatique Français. Il a choisi la voie de créer sa propre entreprise de Développements & Consulting. Il aime les projets casse têtes et la satisfaction de les mener à terme.

contact@rollandev.com / 06.52.73.15.92

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *