Qu’est-ce que je fais si mon site plante ?
Est-ce qu’il y a une sauvegarde quelque part ?
Va-t-il falloir tout recommencer ?

La maintenance d’un système informatique, et plus précisément la maintenance d’un site web dans une majorité de cas, représente un axe de réponse à ces inquiétudes. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

La maintenance

Tout comme une chaudière qui doit être entretenue ou une voiture dont il faut faire la vidange, un site web a besoin que certaines opérations soient effectuées régulièrement pour pouvoir fonctionner de façon optimale et durable. La maintenance d’un site web ou autre système est la mise en oeuvre de vérifications et de réparations. Dans le cas d’un site web, on y trouve généralement :

  • Des mises à jour de sécurité (OS, plateforme, code)
  • Une sauvegarde (du site, de la base de données)
  • La correction de bugs apparus pendant la vie du site web
  • La surveillance du bon fonctionnement
  • La consultation des logs (journaux) recensant les problèmes rencontrés

Mais pourquoi cette maintenance est-elle nécessaire ? Est-ce que cela veut dire que le site a été mal codé ?

Lorsque votre site web ou autre application est développée, cela est fait en fonction des informations disponibles au moment de sa mise en place :

  • l’état de l’art
  • les technologies et les logiciels
  • les pratiques de sécurité et les correctifs

A partir du lancement de votre site web, les technologies utilisées pour faire fonctionner ce dernier vont évoluer très vite,  il n’est pas surprenant qu’un framework reçoive plusieurs mises à jour dans le même mois.

Que se passe-t-il si ces mises-à-jour ne sont pas installées sur le site web au moment où elles sont disponibles ? Et bien dans le meilleur des cas rien de spécial, si votre site web n’héberge pas de données sensibles ou ne représente pas une menace pour vos concurrents, il y a peu de chances quelqu’un essaie de le pirater ou de voler les données qu’il contient. En revanche, s’il existe un risque concernant les données des utilisateurs de votre plateforme, il est indispensable de mettre en oeuvre le nécessaire pour s’assurer que le site est à jour.

Ne pas maintenir un site web, en plus de représenter une menace de sécurité présente les risques suivants :

  • L’intervention en cas de défaillance sera souvent bien plus coûteuse que si elle avait été prise en charge dans le cadre d’une maintenance
  • S’il n’existe pas de sauvegarde et que des données sont perdues, alors elles resteront perdues…
  • La remise en fonctionnement d’un site non maintenu prendra assurément plus de temps qu’un site à jour
  • Lorsqu’un site web n’a reçu aucune mise à jour pendant une longue période, il y a fort à parier que lorsqu’un jour vous souhaiterez l’améliorer ou ajouter des fonctionnalités, il s’avérera moins coûteux de créer un nouveau site que de rattraper toutes les opérations de maintenance non effectuées avant de pouvoir travailler dessus
  • De ne pas tenir le choc s’il rencontre un succès non prévu lors de son élaboration

Les types de maintenance

Il existe globalement 4 types de maintenance :

  • La maintenance corrective : les erreurs sont corrigées au fur et à mesure qu’elles sont signalées ou constatées
  • La maintenance préventive : des mesures sont prises en amont du problème en l’anticipant et en mettant en oeuvre des pratiques permettant de surveiller le système en permanence
  • La maintenance adaptive : le système ou le site web est adapté pour continuer à fonctionner malgré les évolutions de l’environnement d’utilisation (évolutions des navigateurs, changement d’OS)
  • La maintenance évolutive : il s’agit de faire évoluer les fonctionnalités avec les usages.

Quel est le coût d’une maintenance ?

Les différents types de maintenance mentionnés dans le paragraphe précédents ne couvrent pas le même périmètre et ne mettent pas en oeuvre la même quantité de travail ce qui explique que leurs coûts soient différents. La maintenance la moins coûteuse est la maintenance corrective. Elle assure le minimum et est souvent assortie de services supplémentaires comme une sauvegarde régulière ou un hébergement.

Une pratique courante est de compter 20% du prix du projet réparti sur 12 mois. La maintenance est souvent réglée de façon mensuelle ou trimestrielle.

Qui peut assurer la maintenance ?

Dans l’absolu, n’importe quel développeur peut assurer la maintenance d’un site web, d’autant plus s’il s’agit d’un site simple. Cela devient moins vrai dans le cas d’une plateforme compliquée. Dans la plupart des cas, il est fortement conseillé de confier la maintenance au prestataire ayant développé le système qui connaîtra le code sur le bout des doigts et le fonctionnement.

Afin d’obtenir plus de détails, vous pouvez nous contacter ou vous référer à ce document du site de l’AFNOR.

Rollando

Author: Rollando

Adrien Rolland Palomba a.k.a Rollando est un ingénieur en informatique Français. Il a choisi la voie de créer sa propre entreprise de Développements & Consulting. Il aime les projets casse têtes et la satisfaction de les mener à terme.

contact@rollandev.com / 06.52.73.15.92

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *