Des clients promoteurs immobiliers, des outils sur mesure à notre actif et un logiciel de suivi de projets immobiliers en route, voici un aperçu de notre savoir-faire  et un exposé sur la façon dont l’informatique peut bouleverser ce métier compliqué qu’est la promotion immobilière.

La promotion immobilière Française

La France ne fait pas exception que par les règles de sa seule langue, son contexte juridique rend certaines professions plus particulières que leurs équivalents à l’étranger.

La promotion immobilière Française dispose d’une méthode de construction/vente nommée VEFA (pour Vente en Etat Futur d’Achèvement), qui consiste à commercialiser des propriétés avant que celles-ci soient construites, anciennement appelée « Vente sur plans », puisque le seul élément tangible était le plan du bien en devenir. Les usages, la modernisation et les mentalités ont évolué en même temps que la dénomination, il est aujourd’hui envisageable de fournir des maquettes en 3D et même des visites en réalité virtuelle.

Le promoteur immobilier, au centre de l’étoile de commandements et de décisions doit être capable de prendre des décisions complexes et doit pour cela disposer d’une information fiable et à jour. La réglementation étant stricte et les règles nombreuses et rigoureuses, le droit à l’erreur n’est pas permis tant les enjeux financiers sont conséquents. La plupart des projets immobiliers étant financés par des organismes bancaires, s’ajoutent à la réglementation des contraintes supplémentaires comme la nécessité de justifier les dépenses.

Fonctionnement d’un projet en VEFA

Voici une illustration simplifiée :

Fonctionnement d'un projet en VEFA

  1. Le promoteur immobilier recherche un terrain permettant de créer un projet. Des études de faisabilité sont réalisées afin de déterminer si le projet est financièrement viable
  2. Le promoteur négocie le financement du projet avec notamment des banques. Pendant ce temps, des plans sont réalisés par un architecte et un permis de construire est déposé. Le propriétaire du terrain et le promoteur signent un contrat de promesse de vente (PUV).
  3. La phase de promotion à proprement parler commence, un bureau de vente est généralement installé prêt du futur immeuble, une campagne de commercialisation débute et il s’agit de vendre les futurs bien en VEFA (sur plan donc).
  4. La construction est la phase la plus longue et dure en général entre 18 et 24 mois selon la complexité des projets. Maîtrise d’oeuvre et d’ouvrage doivent concilier leurs points de vue et divergences afin de régler les problématiques techniques liées à la construction. Le projet doit être suivi de très près, et le promoteur est responsable de la construction et des risques.
  5. Lorsque les biens sont construits, ils sont « livrés » (transfert de propriété) au client qui en a fait l’acquisition.

Ce résumé se veut très simpliste et ne présente pas un grand nombres des contraintes du promoteur :

  • GFA : une garantie d’aboutissement du projet en cas de défaillance du promoteur
  • Les dépôts de permis de construire et leurs enjeux (DIA, oppositions)
  • Le suivi des travaux, la gestion de projet,  les avancements de situation, les réserves et leur levée
  • Les réservations et les appels de fonds tout au long du projet
  • Le service après vente
  • … et beaucoup d’autres contraintes

Il est donc impensable de s’occuper d’un tel projet seul, ni sans assistance. Comme dans la plupart des professions, l’informatique a pris un aspect crucial dans la gestion des projets immobiliers, seulement, les outils sur le marché ne sont pas tous adaptés à cette profession. Les ERP (GR’Immo ou Prim’Promo) sont rarement personnalisables, et la pour la plupart vieillissants et ne répondent aux besoins des entreprises que par dépendance vis à vis d’un logiciel obsolète.

Les nouvelles solutions

La technologie avançant raisonnablement plus vite que les usages, voici les techniques à disposition des professionnels de l’immobilier souhaitant moderniser leur système dont certaines ont déjà fait leurs preuves.

La dématérialisation

La dématérialisation est la suppression du papier dans la gestion de vos projets, de vos suivis clients et de votre comptabilité. De part son rôle central, le promoteur est amené à gérer des quantités astronomiques de documents : plans de vente, permis de construire, factures, situations, CCAG / CCTP et autres dossiers de projets, la liste est conséquente. Une première démarche d’optimisation consiste à se libérer du papier, la dématérialisation a fait ses preuves  et représente la première étape d’un système informatisé efficace.

Automatiser vos procédures

L’automatisation de vos procédures est l’étape suivante. Il existe pour un promoteur immobilier autant de procédures que de types de documents, et voire plus :

  • Prospection foncière / négociation
  • Réservations clients / ventes
  • Dépôt de permis de construire / DIA / recours
  • Avancements de travaux
  • etc

Automatiser ces procédures vous permettra non seulement de gagner un temps considérable, mais aussi de vous assurer qu’elles sont respectées (l’ordinateur ne tolérera pas qu’un employé oublie de réaliser une tâche marquée comme indispensable), ajouter de la traçabilité aux tâches réalisées afin de déceler les erreurs et les rectifier mais aussi de détecter les goulots d’étranglement dans vos traitements.

Intégrer vos outils dans votre système

Gérer un projet immobilier apporte aussi la nécessité d’utiliser plusieurs outils différents, cela implique notamment de la resaisie, et donc de la perte de temps avec le risque d’erreurs que cela amène. Vous pouvez supprimer ces aléas en permettant à vos outils de communiquer ensemble. Certains logiciels sont conçus pour cela et embarquent ce qu’on appelle une API ou un SDK qui permettent l’intégration, cela permet moyennant un développement la plupart du temps simplifié, d’avoir un système homogène. En revanche, pas tous les outils n’embarquent ce genre de possibilités, et il peut être nécessaire d’aller à l’encontre du logiciel en analysant son fonctionnement (rétro-conception) afin d’être capable d’envoyer des informations directement dans sa base de données, ce genre de pratiques est généralement plus complexe et nécessite souvent que le prestataire ait une connaissance préalable de l’outil concerné.

Tableaux de bord

Comme vous le lirez souvent dans nos articles, le plus important est d’avoir les données. Lorsque vos données sont numérisées, les possibilités deviennent sans limite. La dématérialisation de vos documents, ou bien le résultat des processus que vous avez automatisés a mené à l’accumulation de grandes quantités d’informations qui vont vous permettre de réaliser des statistiques, des projections, anticiper des tendances. Toutes les formes de représentation sont alors possibles, des plus primaires aux plus abouties (graphiques 3D, graphiques animés, KPI sur mesure et en temps réel).

Tableau de bord Rolland'Immo
Exemple d’un tableau de bord d’un projet issu du logiciel Rolland’Immo (cf plus bas)

Extranet

Doter votre système d’un extranet est la cerise sur le gâteau :

  • Possibilité pour vos employés de travailler à distance
  • Accès (contrôlés bien sûr) à des espaces / outils en fonction des utilisateurs (tableaux de bord, rapports, statistiques) sur différents supports (mobiles, PC/Mac, tablette) depuis n’importe où
  • Partage d’informations avec vos partenaires (suivi d’un paiement pour un fournisseur, suivi de l’avancement des travaux pour un client VEFA)
  • Saisie réalisée en externe (saisie d’une facture directement par le fournisseur, achat d’un TMA par un client en ligne ou réservation)

Ouvrir un extranet est donc l’aboutissement de votre système, mais c’est une tâche délicate, qui peut néanmoins être un risque pour la sécurité de votre système si celle-ci n’est pas réalisée avec l’accompagnement d’un expert.

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est une technologie relativement récente, qui a réalisé une croissance exceptionnelle grâce à l’implication des grands noms du High-Tech, et qui a déjà commencé à faire ses preuves dans des applications professionnelles.

L’immobilier, et notamment la VEFA peuvent trouver un grand avantage dans l’exploitation de cette technologie :

  • Visite d’appartements non construits pour vos clients
  • Simulation des options (TMA) demandées par le client et comparaison
  • Visites foncières à distance
  • L’originalité de la démarche
  • Pour vos clients équipés, des simulations à domicile !

Bien que relativement à ses débuts, certains produits aboutis permettent déjà d’offrir un rendu très réaliste.

Le BIM

Le BIM (Building Information Modeling) est devenu un incontournable de la promotion / construction. Cependant, ce domaine reste encore largement méconnu pour plusieurs raisons : évolution très rapide de cette technique, incertitude et manque de normalisation / standardisation, rétention d’informations de la part de certains éditeurs.

Dans les grandes lignes, le BIM est la combinaison de plusieurs techniques dont certaines existaient déjà, et d’autres non :

  • Modélisation numérique d’un projet
  • Visualisation 3D
  • Unicité du modèle
  • Partage et collaboration centralisée avec tous les intervenants techniques d’un projet (architecte, bureaux d’études, MOE/MOA, entreprises)
  • Catalogues descriptifs des éléments techniques composant un bâtiment offrant un détail jusqu’aux vis à utiliser (référence, longueur, matériau, …)

Le BIM est également une technique qui bien que pas complètement mâture à ce jour, a fait ses preuves. Cependant, le BIM est une technique qui reste onéreuse et qui doit être réservée (pour l’instant), aux professionnels gérant énormément de projets, ou pour des projets très complexes.

L’impression 3D

L’impression 3D est la manifestation physique des visualisations 3D que vous voyez sur vos écrans. S’il n’est ici pas question d’aborder le sujet de l’impression d’un bâtiment comme cela a été réalisé en Chine, l’impression 3D peut aider le promoteur immobilier dans d’autres tâches :

  • Construction de maquettes en 3D (bâtiments en taille réduite)
  • Réalisation d’éléments commerciaux (portes-clé à votre effigie, goodies, portes cartes originaux, éléments à disposer lors d’un forum / salon)
  • Réalisation de prototypes pour un projet nécessitant des outils / pièces non trouvables sur le marché
  • Réparation d’un bâtiment si la pièce n’existe pas/plus

L’impression 3D non industrielle est relativement récente également mais le coût pour s’équiper tend à la baisse et devient une technologie tout à fait abordable pour une PME. La qualité des machines ne cesse de croître, et la finesse des réalisations approche parfois celle de machines utilisées dans les usines.

Utilisation de drônes

Les drones sont devenus le jouet préféré des entrepreneurs. Un cadre juridique s’est créé récemment et leur utilisation devient réglementée, mais cela laisse en revanche aux professionnels des possibilités non permises jusque là :

  • Réalisation de plans topograpiques et prises de mesures
  • Photos aériennes depuis la hauteur supposée d’un futur bâtiment
  • Images panoramiques du quartier d’un immeuble, plans de situation
  • Contrôle de certaines réalisations pendant / après les travaux

Maîtriser un drone devient d’une facilité déconcertante, il suffit pour s’en convaincre de voir que ce genre d’appareils se trouve régulièrement au pied des sapins à Noël.  Un tel appareil représente un faible investissement, quoi’qu’il faille tout de même choisir du matériel professionnel embarquant une caméra ou un appareil photo de qualité et une autonomie suffisante. Le retour d’investissement sur un drone a le mérite d’être très rapide puisqu’il sera en général amorti dès les premières sorties.

Rolland’Immo

Fort de notre expérience dans les outils pour les professionnels de l’immobilier, qu’ils soient sur mesure ou en intégration avec des logiciels que nous connaissons comme GR’Immo, Rollandev souhaite s’essayer à l’édition de logiciels en proposant un outil baptisé Rolland’Immo qui comme le nom le laisse suggérer, permettra de gérer des projets de construction. L’outil actuellement en phase de conception / développement, sera la combinaison des fonctions classiques de gestion d’un projet immobilier avec les bonnes pratiques et une partie des technologies citées dans cet article.

Le but du logiciel Rolland’Immo sera d’offrir :

  • un outil unique pour gérer vos projets, intégrant tout ce dont vous avez besoin
  • l’accès depuis un navigateur web (depuis chez vous, depuis votre tablette ou votre PC) sans nécessité d’installer de logiciels sur votre ordinateur ni d’acheter de serveurs coûteux qui en plus doivent être maintenus
  • la sécurité : cryptage de bout en bout, stockage redondant des données avec sauvegardes régulières
  • une API : afin d’intégrer Rolland’Immo dans votre système existant
  • une interface ergonomique, inspirée des réseaux sociaux, car maîtriser un nouvel outil est compliqué, mais prendre la main d’un outil qui ressemble à votre réseau social préfére est intuitif
  • l’intégration de notifications, rappels automatiques
  • l’intégration de la dématérialisation et de la gestion prodécurale (chaînes de validation)
  • la personnalisation : intégration de votre charte graphique, utilisation de vos modèles de publipostage pour vos PDF, pour l’envoi d’emails
  • un extranet intégré pour vos partenaires
  • une tarification progressive, pour que les grandes et les plus petites entreprises puissent profiter d’un logiciel adapté

Nous tenons à disposition des partenaires intéressés, un prototype du logiciel afin d’avoir un aperçu des possibilités futures de l’outil.

Conclusion

La convergence numérique est une étape indispensable pour les métiers de l’immobilier, le promoteur immobilier, en tant que chef d’orchestre d’un projet de construction a le rôle et même le devoir d’accompagner son entreprise ainsi que ses partenaires dans cette transition.

Beaucoup des technologies citées dans cet article on fait leur preuve, et la plupart peuvent avoir un ROI dès la première année. Nous pouvons vous accompagner dans leur mise en place.

Avez-vous des questions ? Avons-nous oublié un point ou une technologie ? Votre entreprise utilise déjà, ou n’utilise aucun de ces outils, faîtes nous le savoir en commentant cet article.

Rollando

Author: Rollando

Adrien Rolland Palomba a.k.a Rollando est un ingénieur en informatique Français. Il a choisi la voie (compliquée :D) de créer sa propre entreprise de Développements & Consulting. Il aime les projets casse têtes et la satisfaction de les mener à terme.

contact@rollandev.com / 06.52.73.15.92

One thought on “Promotion Immobilière : comment l’informatique peut aider votre entreprise”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *