Le Docteur Cyril Rous, docteur en psychologie, et praticien depuis une dizaine d’années a décidé de moderniser son cabinet et franchir une étape surprenante en dotant son cabinet d’un système de VR (Virtual Reality pour réalité virtuelle). Il a alors fait appel à nous afin de réaliser l’installation du système. Reportage.

Les objectifs de la VR

Une décennie après les révolutions apportées par les réseaux sociaux dans nos vies, 2 nouvelles technologies semblent prêtes à bousculer nos habitudes : l’impression 3D d’une part – destinée à ravir les adeptes du « tout, tout de suite », qui permettra d’imprimer dans votre salon le contenu de votre panier plutôt que de le recevoir par drone – et la VR.

L’interview

Rollandev: Docteur Rous, un système de VR est un investissement peu courant pour un psychologue, quelles sont vos attentes concernant la modernisation de votre cabinet ?

Docteur Rous: en effet cela est très peu courant si ce n’est que le cabinet reste précurseur sur Nice. Il faut que les pratiques puissent évoluer et s’adapter à la nouvelle sociéte. La réalité virtuelle en psychiatrie et en psychologie représente une des technologies majeur du XXIe siècle au service de la thérapie pour les troubles anxieux (phobies, phobies sociales, Toc), les addictions et les trouble du comportement alimentaire.

Rv: Quel genre de trouble peut-on espérer traiter en utilisant la VR ?

Les méta analyse des études cliniques disponible sur PubMed ou ScienceDirect attestent d’une efficacité clinique démontrée de l’utilisation de la réalité virtuelle dans les domaines des psychothérapies par exposition pour ces troubles :

    • La dysmorphophobie
    • Les addictions tabac et alcool
    • Arachnophobie, Phobies des pigeons des chiens et des chats
    • Belenophobie
    • Agoraphobie, Acrophobie, Claustrophobie, Glossophobie, Ochlophobie et conduite

Nous pouvons aussi pratiquer la relaxation et la distraction pour les symptômes dépressifs

Rv: Comment pensez-vous que vos patients réagiront à ce nouveau genre de thérapie ?

En relation étroite avec le laboratoire C2Care, je pense avant tout à la curiosité, ne pas oublier que cela n’est pas un jeu mais une technique thérapeutique avant tout.

Rollandev : Merci Docteur, maintenant, au boulot !

Entrons dans la VR

Le matériel

Le système se compose de deux parties principales : un ordinateur puissant, afin de faire tourner les applications / jeux, dont la configuration a été réalisée sur mesure et assemblée sur place, et le HTC Vive.

Configuration du PC :

Un monstre en cours d’assemblage :

Rien de particulier concernant le PC, un soin tout particulier a été pris concernant la disposition des ventilateurs (compte tenu du nombre) afin de créer un flux d’air frais et refroidir les composants de façon optimale. En effet, un montage incorrect pourrait entraîner l’effet inverse de celui recherché.

Le HTC Vive :

Le HTC Vive est l’élément principal de ce système de VR. Son déballage est un plaisir, chaque élément est emballé individuellement. Le tout respire la qualité.

Un groupe d’éléments se distingue rapidement du lot :

  • Un casque
  • 2 « télécommandes »

qui sont de façon évidente les éléments que l’utilisateur utilisera pour s’immerger dans la réalité virtuelle.

A côté de cela, une paire de détecteurs à installer en hauteur et un contrôleur font partie des éléments à mettre en place.

Une fois le tout installé et configuré (OS, drivers, utilitaires, étalonnage des capteurs, définition de la surface de VR), la partie ludique peut commencer. Place au concret.

La VR en pratique

Les résultats sont tout simplement bluffants ! L’immersion est immédiate et un didacticiel sous forme d’un robot volant vous prend en main dès que vous passez la casque sur votre tête. Une paire d’oreillettes fournies vous permet d’être coupé de la réalité.

Prise en main

Concrètement, l’utilisation se fait debout, casque sur la tête, et télécommandes en main. Celles-ci sont équipées de gyroscopes et de capteurs permettant de détecter la position de vos pouces afin de les matérialiser vos mains et leurs mouvements dans l’immersion. Cette proprioception artificielle renforce le sentiment d’immersion.

Ce qu’on voit

Aucun mot ne peut le décrire. Cette vidéo vous donnera une idée rapide du rendu.

Mais la meilleure façon de le découvrir restera de faire l’expérience vous-même.

Ce qu’on ressent

Une fois de plus, dur à décrire. Notre sens de l’équilibre est trompé et on se sent coupé du monde instantanément. Les perspectives et les distances semblent à la fois réelles et surprenantes.

En quelques secondes, vous êtes capable de vous téléporter ou de marcher au dessus du vide !

Les graphiques

La qualité est indéniable, le rendu graphique est de très haut niveau. Les 1070GTX font un boulot formidable et contrairement aux craintes, ou à d’autres appareils équivalents, le HTC Vive ne donne aucune sensation de « mal de mer ».

Le son

La VR ne serait rien s’il ne s’agissait que de l’image. Les paroles et bruitages sont aussi fonction de votre position ou de vos mouvements. Tournez la tête, et vous ferez alors dos à votre interlocuteur virtuel qui semblera être derrière vous.

Conclusions

Tour d’horizon des alternatives

Il existe bien sûr des alternatives, inconcevable de sortir un objet aussi abouti que le HTC Vive en partant de zéro :

  • Oculus Rift : le système qui a fait émerger la VR. On trouve vite ses limites, mêmes si l’offre de jeux et logiciels s’est développée rapidement, la qualité d’affichage n’est pas forcément  au rendez-vous.
  • Sony VR : incontournable pour un constructeur de consoles de jeux vidéos, la VR peine à séduire les utilisateurs de la console, la qualité n’égale pas celle du Vive et l’immersion reste en retrait notamment à cause de la façon de contrôler les mouvements (manette de jeu vs télécommandes)
  • Google Cardboard : l’intention du géant est louable, mettre à la portée de tous (ceux qui ont un Smartphone) la VR. Si l’expérience est amusante, inutile de dire qu’un appareil qui tient dans votre poche posé sur un support en cartin ne vous offrira pas la même expérience que des systèmes dédies.

Alors, qu’est-ce qui différencie le HTC Vive ? Plusieurs points essentiels :

  1. Le HTC Vive est le seul système à proposer de la VR à l’échelle d’une pièce entière. Là où les autres systèmes vous cantonnent à votre canapé, le Vive lui, vous fait bouger et vous déplacer de façon naturelle, le tout retranscrit dans le monde virtuel dans lequel vous évoluez.
  2. Les possibilités : l’Oculus Rift et son SDK permettent certes d’envisager que de nombreuses applications seront encore développées  à l’avenir, mais le Vive est clairement mieux équipé la foule de capteurs dont il est équipé laisse envisager des usages très prometteurs
  3. La qualité en général : l’appareil utilise un port HDMI, et le rendu est en HD ! Pas de pixels ou de polygones, mais des surfaces très réalistes, ou des photos HD adaptées au goût de la VR.
  4. Les promesses : HTC est un acteur majeur de la scène du numérique et du multimédia. Le Vive sera indéniablement un appareil de premier choix pour les années à venir.

Autres domaines d’application

Si pour le cabinet l’objectif est de permettre de traiter des phobies ou d’offrir des alternatives aux thérapies classiques, il n’en reste pas moins que la VR a de nombreuses applications envisageables, pour certaines déjà exploitées par les solutions alternatives :

  • Visite d’appartements : vous êtes promoteur immobilier ou agent ? Faîtes visiter des appartements non construits à vos clients ou des biens situés à plusieurs kilomètres.
  • Sports : défendre un château avec un arc ? C’est possible ! Devenir un champion de F1 ? Aussi !
  • Expériences impossibles : voler, se téléporter, marcher sur l’eau ou au dessus du vide, sauter dans un volcan.
  • Salles de jeux : finies les arcades, place à la VR.
  • Architecture : redesignez votre appartement, et appréciez le résultat sans bouger un seul meuble
  • Visiter le monde : faire un golf au pied du Sphinx de Gizeh, et dévaler les pistes de Bansko dans la même journée deviennent possibles. Vous rêvez de visiter la Thaïlande ou l’Alaska ? Offrez-vous un aperçu immersif avant d’acheter vos billets.

Et vous, dans quel domaine exercez-vous ? Que pensez-vous que la VR peut apporter à votre activité ? N’hésitez pas à commenter cet article et laisser vos impressions, avis ou critiques !

2 thoughts on “Reportage : VR chez un client, la réalité virtuelle et ses applications”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *